MCB by Beauté Sélection
 
 

L'actu confidential


< Retour à toute l'actualité Confidential


LES CHEVEUX COURTS, UN RETOUR EN FORCE !

Du caractère, de l'audace… les coupes courtes ont le vent en poupe et valent le détour. Les mannequins des fashion weeks ont donné le ton, les actrices y adhérent de plus en plus et surprennent. Et des colorations plus osées s'invitent... en toute féminité !
 
Les cheveux courts selon André Delahaigue, directeur artistique Maniatis Paris
 
Tendances. Cet hiver, un peu comme un effet de balancier, on s'éloigne des tendances cheveux longs, des boucles, du wavy...
 
Féminité. Idéal pour que les femmes se libèrent vraiment, les cheveux courts se révèlent une affirmation de la féminité, pas une agression : la femme porte les cheveux courts et des hauts talons !
 
Transformation. Avec la cliente, c'est encore plus participatif. C'est d'abord elle qui nous amène à cette véritable volonté de changement. Le professionnel a tendance à ne pas assez écouter : entendre, regarder, cela n'exclut pas le conseil, c'est du temps utile. À lui de faire des propositions : envisager jusqu'où peut-on aller par rapport au visage (pas du visagisme « à deux balles ») et au style de sa cliente.
Mettez en valeur un visage ouvert, un regard, des critères d'expression... Le charme, ce qui émane d'une femme, est révélé avec la coupe. Tenez compte aussi de la façon dont elle va être regardée dans son cercle socio-professionnel.
 
Coloration. Un cheveu court, cela se colore ! On peut l'accessoiriser ainsi. Comme un bijou, la coloration modifie la coupe, apporte d'autres sensations.
 
Style. La tendance, c'est d'aller vers la sophistication. Une coupe courte ne doit pas durcir les traits. Pour certaines femmes, le front doit être dégagé, pour d'autres, il faut laisser quelques longueurs subtiles, des franges courtes ou pas...
 
Dextérité. C'est plus compliqué de réussir une coupe courte. Ce qui est important, c'est le savoir-faire, trouver la bonne adaptation – pas le nombre de centimètres coupés. On peut jouer sur différentes longueurs, réaliser des undercut plus ou moins cachés... Il faut créer des coupes qui permettent de jouer avec des coiffages, de proposer des variations.
Résultat : la femme a les cheveux courts et des choix de coiffure.
 
Maîtrise. La coupe courte se travaille toujours sur cheveux secs. On voit ainsi parfaitement l'implantation, les épis...
 
Visite. Une coupe courte se désaxe plus vite – au bout d'un mois et demi à deux mois, elle devient moins sympa. Elle s'entretient donc beaucoup plus souvent. Commercialement c'est plus intéressant et au niveau technique plus exigeant !

PAR ALEXIE ROUSSIN
Facebook   Twitter   Pinterest    


Retour à l'actualité
Confidential c'est quoi ?
 

  • Estetica
  • Biblond
  • Echos coiffure
  • Asian Beauty Biz
  • Beauty & Fashion world
  • Profession Bien Etre
  • Estetica
  • Esthetiques-spa
  • L'éclaireur
  • Coiffure.com
  • Coiffure.com
  • Tri-bute
  • Export Magazine
  • Salon international
  • Code beauté
  • Peluquerias hair styles
  • Queen
  • You - Hair & Beauty Magazine
  • Globelife